Démarrer fort

Démarrer fort, cela ne veut pas forcément dire de foncer tête baisser. Non, on parle plutôt de rentrer dans l’action à 100%, sans trop de pression ni trop peu de pression! Il s’agit d’attaquer juste.
C’est en cela que la période juste avant la compétition (les heures avant) est utile pour se préparer physiquement (réveil musculaire, échauffement, étirements) et mentalement (respiration, routine, imagerie…). L’idée est de ne pas perdre une seule seconde sur les 30 minutes de la série: il faut ainsi rentrer à l’eau prêt à fournir un effort physique et avec un plan de bataille.
Aujourd’hui, lors du 1er tour de compétition à Keramas (Bali), c’est exactement ce que Johanne est parvenue à faire. Sa stratégie en place (placement, choix de vague), elle a trouvé d’entrée une vague correcte qui lui a permis de tester le spot pour enchainer dans la foulée avec une bonne vague que ses deux adversaires n’ont pas vu ou pas voulu. Ainsi, sans la priorité, elle a surfé librement sans se soucier de ses adversaires, se concentrant uniquement sur son placement et son choix de vague. En construisant petit à petit son score, ses deux adversaires ont compris qu’elles ne la rattraperaient pas au score dans ces conditions qui n’offrent que peu d’opportunités… et ont ainsi surfé l’une contre l’autre, d’abord pour la priorité, ensuite pour la 2ème place synonyme de qualification. C’est l’avantage cette année du nouveau format de compétition: auparavant, il fallait être 1er de la série du 1er tour pour se qualifier au 3ème tour mais désormais il faut être 1er et 2nd pour se qualifier au 3ème tour. En d’autres termes, avant les filles se battaient pour la 1ère place, aujourd’hui elles se battent pour éviter la 3ème place.
Comme souvent dans ce genre série, Johanne a démarré juste et s’est vite mise dans un rythme, enchainant les tentatives et multipliant les opportunités. Son score est donc allé crescendo: d’abord 3 points, puis 5, puis finalement 7,17 points pour un total de 6 vagues, ce qui est plutôt bien dans ces conditions.
Une fois encore, sa stratégie lui permet de faire une bonne série, sans pression inutile et surtout sans avoir eu la priorité une seule minute pendant la série! Son plan lui a permis d’être opportuniste, tout en gardant le contrôle de la série, ce qui était certainement la meilleure option dans ces conditions de mer.

Le lien vers la série: ici

Capture


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s